Posts with tag « Shell » 4 posts

Posted on by

0 comment

Attention: C'est article est uniquement dédié aux utilisateurs de distributions issues de Debian (ex: Ubuntu)

Celà ne vous est jamais arriver de vouloir avoir un dossier qui contient d'autrs dossiers/fichiers mais qui sont sur un/des serveur(s) distant ?

Je parle de mon expèrience : maintenant, au lieu d'utiliser un FTP (sécurité faible) avec un logiciel (pas pratique), j'ai un répertoire qui contient tous les dossiers de mon serveur - pour un sécurité renforcée, sftp se connecte au serveur par SSH. Comme ça, je fait un copier / coller vers un autre répertoire et c'est parti.
Encore mieux : je travaille directement sur les fichiers sur le serveur ! C'est-à-dire que quand je fait "enregistrer", c'est directement sur le serveur. N'est-ce pas génial ?

Pour vous présenter la méthode de sftp (méthode qui se fait dans la console), je vous ai fait un PDF.

Cliquez-ici pour accèder au fichier PDF

A bientôt.

Posted on by

1 comment

Le langage de fonction principal de PostgreSQL est plpgsql, langage qui permet beaucoup d'interaction au sein de la base de données. Cependant, lorsque l'on veut automatiser un grand nombre de procédures au niveau de la base de données, il faut parfois avoir accès aux commandes shell, chose qui n'est pas possible dans plpgsql.

Pour avoir accès au shell, il nous faut changer le langage de fonctions. Nous allons donc choisir un langage créé pour creer des fonctions entièrement en shell !

PL/sh Procedural Language Handler

Comme nous l'apprend le titre, PL/sh est un langage de procédure créé pour PostgreSQL par Peter Eisentraut en 2001. La dernière version est actuellement la version 1.3 datant de fin décembre 2007, adaptée pour les versions 8.2 et 8.3 de PostgreSQL.

View more →

Posted on by

0 comment

Sous PostgreSQL, il y a plusieurs langages de procédures comme plpgsql pour éxécuter des commandes (surtout SQL) au sein de la base ou pgplsh pour créer des fonctions écrites en shell.

Avec ces langages, on peut écrire des fonctions qui seront appellées via des SELECT ou PERFORM dans le cas d'une éxécution depuis une autre fonction. Cependant, elles ont un autre avantages : elle peuvent être appellées par des triggers. Ce sont, en français, des déclencheurs, c'est-à-dire que c'est fonctions sont appelée avant ou après chaque ajout, modification ou suppression de ligne ou bien avant ou après chaque instruction (qui peuvent contenir plusieurs opérations de modification de ligne).

Les triggers peuvent modifier les données dans le cas d'une modification ou d'une insertion mais peuvent aussi empècher l'éxécution de l'opération dans tous les cas (à condition que le trigger soit paramétré pour être éxécuté avant l'opération sur la ligne). Les triggers après-insertion sont plus utiles qu'ils peuvent en avoir l'air car il permettent de répliquer des informations par exemple, ou de complèter des tables de backups par exemple. De plus, ces triggers AFTER ont connaissance des informations de séquences (clés primaires auto-complètées par exemple).

View more →

Posted on by

3 comments

Attention, ne marche qu'avec la version 1 de GRUB - c'est-à-dire pour les versions d'Ubuntu antérieures à la 9.10.

Avoir un petit ordinateur annexe qui sert de serveur c'est bien, ne pas en avoir - ou vouloir utiliser des solutions plus portables - c'est moins pratique. Pour ça, on peut utiliser des Debian virtualisés avec VirtualBox par exemple. Néanmoins, on ne peut pas se connecter à distance sur les consoles de ces machines virtualisées depuis l'hôte. On est donc obligés d'utiliser le système d'exploitation, sans interface graphique, en mode console. Seulement, la console est parfois très petite, on peut donc facilement changer la résolution de celle-ci.

View more →